Retour
 
Burano, l'île de la dentelle
 
 
 

A une heure de vaporetto de Venise, Burano est un peu assaillie par les touristes en journée. Il suffit d'attendre la soirée pour retrouver la tranquillité. C'est l'heure où la vie locale reprend ses droits. Burano l'authentique devient sereine et magique et l'on ne se lasse pas de flâner et de s'y perdre au gré des canaux.

Autrefois, la finesse des dentelles de Burano était célèbre dans toute l'Europe. La république de Venise offrit même à Louis IX des collerettes en dentelle de cheveux blancs. Le point Burano a bien failli disparaitre au début du XX par manque de dentellières, mais heureusement de nouvelles recrues sont venues pérenniser cet art à part entière.
Au premier coup d'il, ce qui surprend à Burano c'est le clocher de l'église San Martino Vescovo. Il est tellement penché qu'on a bien l'impression qu'il va tomber. Cette angulation spectaculaire est due à un tremblement de terre... Gare au prochain.
Le Week-end, les Vénitiens aiment le passer dans la lagune et bien sûr, le dimanche soir, il y a des bouchons sur les canaux. Attention ils conduisent leurs canotes comme des fous. Chaud devant!!!

Allez, profitons-en un maximum et laissons nous ensorceller.